Édition 2017.1 - Artistes selectionnés

Brésilienne, née à Salvador, dans l’État de Bahia, Carmen est architecte et art-thérapeute junguienne, mais c’est en tant qu’artiste visuelle qu’elle exprime son amour pour la nature, les beautés de sa terre natale et surtout la connaissance de l’âme humaine quand elle pose son regard sur l’univers féminin et ses esthétismes.

Et elle le fait en se plaçant toujours sur la ligne poétique subtile qui s’installe entre la réalité et l’imaginaire.

 

Créant et enregistrant sur des toiles et des muraux toute son étude, elle s’affirme dans un style pictural aux couleurs vibrantes et aux traits précis, organiques et sinueux, qu’elle nomme de Figuratif contemporain.

Carmen Freaza

Un univers lumineux aux colorations fortes où l’image, la figure, est posée comme expression de grandeur dans l’art visuel.

 

Ce qu’elle explique : « Pour être née à Salvador, une ville pleine de nuances, baignée par un soleil qui compose toujours le décor, je me sens naturellement imprégnée de ces images, de ces racines, de cette terre qui m’a donné règle, compas et pinceau... »

 

Mais son regard vers la beauté et l’harmonie a reçu d’autres influences, telles les œuvres de son grand-oncle Edmond Roustan, peintre impressionniste, oncle de sa mère de famille franco-libanaise, qui la touchèrent profondément.  Son père, espagnol, y contribua également en apportant chez eux une atmosphère où l’art, la musique et la gastronomie du nord de l’Espagne prédominaient.

 

Avec de telles racines, son œuvre, imprégnée de « brésilienneté », modelée et colorée de tropicalisme, s’épanouit également dans un concept d’universalité.

Toujours en lien avec le conceptuel et la recherche, elle partage son savoir en donnant des cours de créativité et d’art.

 

Depuis 1982, elle suit un parcours dont font partie expositions individuelles et collectives, salons d’art à Bahia et dans divers autres États du Brésil. Hors frontières, elle a déjà exposé à Florence, en Italie, à Paris, et elle sera au Portugal, à Porto, en mai, pour une expo collective.

 

Son atelier est situé à Salvador où, outre d’y produire ses œuvres, elle entretient une exposition permanente.

 

Pour l’édition 2017.1 du Circuit Café-Culture, Carmen présente:

Station Genève:

"Fronteira 1".

Acrylique sur toile (50 x 50)

"Fronteira 2".

Acrylique sur toile (50 x 50)

Station Rio de Janeiro:

"Ser, nascer"

Acrylique sur toile (50 x 70)

Station Rio de Janeiro:

"E Renascer"

Acrylique sur toile (50 x 70)

© 2018 by Self-Curated

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean